Dix ans de Verel

Publié le par verel

J’ai posté mon premier article sur Verel début octobre 2005, et je suis assez fou pour continuer environ 1700 articles plus tard : en moyenne, j’ai presque publié un jour sur deux ! Les sujets abordés ont été des plus divers, au gré de l’actualité mais aussi de ma propre actualité et de mes lectures. Le temps passé pour concevoir un article a également été très variable.

Quand j’ai commencé ce blog, l’ainé de mes petits enfants n’avait que quelque mois ; j’ai la chance d’avoir aujourd’hui quatre petits-enfants. Et la retraite approche à grand pas. Je n’ai pas l’impression pour autant d’avoir changé particulièrement mon regard sur l’actualité. Pourtant, la tenue de Verel m’a amené à étudier beaucoup de sujets : je me suis cultivé à ma manière à travers toutes les heures passées à lire des notes de l’INSEE, des rapports de la Documentation Française…ou les articles d’autres blogueurs !

Certains de mes articles sont le fruit de longues heures d’un véritable travail de collecte et d’analyse de données. Et pourtant, l’article qui a de très loin eu le plus de lecteurs a été écrit en quelques minutes et publié dans la foulée !

Certains de mes articles ne demandent aucune recherche : je réagis à une information entendue, à un événement, à un article de journal à partir de ce que je sais déjà. Ecrire me prend un peu de temps car je ne frappe pas vite, mais généralement j’écris d’un jet, et souvent, je ne me relis même pas.

D’autre fois, je vais chercher des informations un peu partout, et comme mes lecteurs l’ont certainement remarqué, des chiffres, des chiffres et encore des chiffres ! Il est vrai que les chiffres me parlent, et j’ai tendance à oublier que tout le monde ne fonctionne pas de cette manière !

Quand je regarde en arrière ma production, il y a bien sûr des articles dont je me souviens plus que d’autres, ou dont je suis plus fier

J’ai publié quelques séries :

La première, dont je ne me souvenais plus, en mai 2006, s’appelait « vers le plein emploi » et comportait six articles. Je validerais sans problème aujourd’hui mes propositions de l’époque, sans forcément les hiérarchiser de la même manière (mais j’avais hiérarchisé dans une logique « il faut faire cela d’abord » plutôt que « on va plus gagner avec cette proposition »), et je reste sur l’idée qu’il faut tout faire et non n’en faire qu’une partie. De toutes manières, l’essentiel de la série était consacré au diagnostic, ce que je considère toujours comme le plus important.

Dès janvier 2006, j’avais été amené à écrire sur l’affaire de ce proviseur sanctionné pour la publication de son homosexualité, et j’avais donné successivement la parole à plusieurs amis sur le sujet. Sur cette affaire, Maitre Eolas avait publié une lettre ouverte au ministre qui l’avait installé définitivement au Panthéon des plus grands blogueurs.

En novembre de la même année, je publiais une série intitulée « scénarios noirs » qui imaginaient quelques possibles résultats politiques et ce qui s’en suivait. On peut craindre que l’un des quatre scénarios soit en train de s’accomplir…

En mars 2007, j’ai commencé une série sur la conduite du changement, qui a comporté 8 articles mais qui n’a en fait jamais été terminée. J’ai dans mes cartons deux ou trois articles de la suite, mais il y aurait encore à écrire et je ne suis pas sûr de m’y remettre un jour !

Dans la foulée, j’ai écrit une série sur la gauche et la droite, très orientée économie, qui me parait toujours pertinente (il faut dire qu’elle prenait vraiment du recul !).

J’avais également oublié cette série de 5 articles sur la «valeur des professeurs ». Je ne l’ai pas relue, j’espère qu’elle ne contient pas trop de bêtises !

J’ai publié une nouvelle série fin 2009, à l’occasion des 20 ans de la chute du Mur de Berlin. A côté des articles que j’ai écrit pour décrire l’échec soviétique, figuraient des apports d’amis respectivement tchèque et est allemand, qui en faisaient une très bonne série.

S’il fallait citer ce que je considère comme mes dix meilleurs articles, il faudrait que je balaie les 1700 articles publiés. A défaut, j’ai regardé rapidement la liste, et voilà ce qui sort, en dehors bien sûr des articles figurant dans les séries précédentes :

Monde Diplomatique : la destruction consciencieuse d’un article d’Ignacio Ramonet intitulé « violences mâles »

Reconduites à la frontière : un de mes proches, juge administratif, a écrit cet article signalé ensuite par Eolas…

Il y a 100 ans Courrières : à partir de souvenirs personnels

La démographie ne réglera pas le problème du chômage : écrit avec Alexandre Delaigue et paru dans le Monde

Logements vacants 1 et 2 : j’ai beaucoup appris en écrivant ces deux articles

Conte de Noël : hommage à une vieille dame

Sociologie des candidats : un jeu proposé à mes lecteurs. La solution est dans l’article suivant

Chercher Dieu1, 2 et 3: je ne l’avais pas écrit pour Verel, mais comme je l’ai publié...

Concurrence ou coopération 1 et 2 :

Réflexion et action : l’explication de certaines de mes convictions sur la dichotomie de l’enseignement supérieur en France

Dispense de recherche d’emploi, précisions : deux articles qui m’ont valu énormément de visites et de commentaires de seniors angoissés

Rôle des filles et des garçons : avant qu’on ne parle des ABCD sur le sujet

Naturelle mais toxique : pour essayer d’en finir avec l’équation naturel = bon

A terrain, terrain et demi : à propos d’une religieuse, une histoire qui m’a été rapportée par un ami

Faire travailler les enfants, l’occasion de partager certaines de mes convictions sur l’éducation

Quelques convictions sur le travail : le titre parle de lui-même !

L’homme est bon, la société le pervertit 1 et 2 : 4 articles à propos de JJ Rousseau

Le système des retraites en seize questions : un de mes très nombreux articles sur le sujet

Gilles Servat et l’évolution de l’emploi : quand un chanteur reflète le contexte de son temps mais se trompe de tout au tout sur l’avenir

Tromperie sur la pollution de l’air : pour combattre les idées fausses

Finalement, j’ai sélectionné 20 articles : je ne suis manifestement pas très exigeant avec moi-même !

Je pensais avoir exprimé l’essentiel de ce que j’avais à dire les deux premières années et me répéter depuis. Ce n’est pas tout à fait vrai, mais il y a une tendance de ce genre malgré tout.

Il est vrai que je me suis progressivement bâti mon été des lieux de la situation socio-économique de notre pays. Je l’ai abondamment exposé ici : si je veux continuer à le diffuser il faut probablement que je fasse autrement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lrc 09/10/2015 09:18

Bon anniversaire alors !

Un grand merci pour vos écris et le plaisir que je prends à les lires à chaque fois !

aymeric 08/10/2015 11:56

Joyeux anniversaire camarade.
Continue à garder ce rythme et cette qualité de publication.
(Tu es un peu le dernier d'entre nous.)

francis 06/10/2015 11:57

bravo pour cette décennie de commentaires,
d'autant que les blogs sont moins nombreux qu'il y a dix ans :
les blogueurs semblent s'être un peu lassés,
et la "république des blogs" pas très avancée.
merci pour vos analyses toujours intéressantes
même si, bien sûr, nos opinions peuvent être dissonantes.

SEB813 05/10/2015 10:05

Bon anniversaire alors.

Et merci pour tous ces billets qui m'apportent un éclairage supplémentaires.

Aragon 04/10/2015 18:02

Remerciement d'un lecteur fidèle bien que non systématique.