Pourcentage

Publié le par verel

Le Monde relate dans son édition de jeudi soir le procès qui a abouti à la reconnaissance pour le première fois en Europe d’un sexe « neutre », pour une personne dont le sexe n’a pu être déterminé clairement à la naissance. Et le journaliste annonce froidement que les personnes dites intersexuées représentent 1.7% de la population, soit un français sur 60.

Tout de suite après, il précise « ou encore 200 nouveaux nés par an en France. Comme il y a 800 000 naissances par an dans notre pays, cela représente environ une naissance sur 4000, valeur qui parait nettement plus plausible que le 1 sur 60 évoqué.

Peut-on espérer que les journalistes du Monde apprennent à comprendre les chiffres pour faire leur travail plus sérieusement ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

amike 20/10/2015 22:47

@XS: Soyez cohérent : Si les américains échouent à repérer et frapper efficacement Daesh depuis un an, vous ne pouvez pas exiger que les Russes soient aussi vains ! Pensez à 360° :)
@Verel : Les candidats critiques auraient voulu un exercice scolaire, avec un énoncé bien encadré sans chichi et un résultat unique et juste à calculer. Bref, rien à a voir avec le réel, où tout est trouble et changeant...

XS 17/10/2015 00:35

J'ai un article de Slate ou le journaliste a bien relevé l'erreur de mathématiques, ou le lapsus involontaire, du Premier Ministre turc.

http://www.slate.fr/story/108463/islam-daech-turquie-difference-360-degres

Le sujet est bien plus grave, à l'heure ou la Turquie bombarde les Kurdes mais pas Daesh, et que la Russie bombarde les opposants à Assad, mais pas Daesh.

Verel 16/10/2015 21:11

Oui, j'avais vu
Tous les commentateurs notent que l'exercice en cours n'avait rien de particulier, sauf qu'il fallait se demander quelle formule appliquer (réfléchir, quoi), on comprend que l'auteur de l'article du Monde ne dominait manifestement pas la question

XS 15/10/2015 22:56

Bonjour Verel,
Comme vous aimez toujours les maths, ainsi que la critique dans ce domaine des journalistes de votre quotidien préféré, vous aurez peut-aussi lu l'article suivant:

http://www.lemonde.fr/campus/article/2015/10/15/viendrez-vous-a-bout-de-l-exercice-de-maths-qui-a-tenu-en-echec-les-bacheliers-ecossais_4790561_4401467.html

Le problème semble être que Laura Buratti écrive sur le sujet alors qu'elle n'est visiblement pas matheuse, au moins par la démarche. De même que Julia Pascual, qui est peut-être compétente sur les sujets sociétaux.

Suis-je politiquement incorrect si je remarque que ce sont des femmes?
Je veux bien contribuer à une association dont le but serait de financer une brillante matheuse dont le travail unique serait de corriger les erreurs mathématiques et physiques des articles du Monde.
De la même manière que l'équipe de "Langue sauce piquante" ne vérifie que l'orthographe et la grammaire.