Insinuation

Publié le par verel

Dans un entretien donné au quotidien d’extrême droite Présent, Marion Maréchal Le Pen est la digne fille de son grand père dont elle reprend la méthode consistant à laisser entendre une belle saloperie, sans le dire complétement, pour échapper à justice tout en étant parfaitement comprise de ses lecteurs

Donc, après des considérations sur l’histoire chrétienne de la France, elle déclare « des Français peuvent être musulmans et exercer leur foi, il faut qu'ils acceptent de le faire sur une terre qui est culturellement chrétienne. Ça implique aujourd'hui qu'ils ne peuvent pas avoir exactement le même rang que la religion catholique"

Tout professeur de français aura noté la faute : comparer des personnes à une religion n’a pas de sens. Marion Maréchal n’a pas écrit que l’Islam n’a pas le même rang que la religion catholique, elle a parlé des Français musulmans. Et si elle ne l’a pas dit, tout le monde a compris ce qu’elle voulait dire en fait : les Français musulmans ne peuvent avoir le même rang que les Français catholiques.(On se demande d’ailleurs ce qu’il en est pour les Français protestants, athées ou juifs). Mais, par habilité, elle s’est bien gardée de le dire. Et tant pis pour la devise de la République, Liberté, Égalité, Fraternité (mais on savait que le FN a une conception singulière de la fraternité). George Orwell, l’auteur de 1984, avait montré dans «la ferme des animaux » qu’il y en avait de plus égaux que les autres. Marion Maréchal Le Pen invente ceux qui sont moins égaux que les autres !

A l’heure où les Français devraient avoir compris qu’ils doivent être solidaires face à la menace terroriste, que voilà une belle ignominie !

Commenter cet article

XS 28/11/2015 14:54

Cette notion de "rang" entre les français que cela soit sur la religion, la couleur de peau, la richesse, le profession ou quoi que ce soit d'autre est insupportable.
L'"identité nationale" française doit être Liberté, Égalité, Fraternité.

Par ailleurs, pour une partie des français plutôt traditionnels et votant à droite, mais pas forcément au FN, le catholicisme est un marqueur d'identité plutôt qu'une valeur religieuse. J'ai parfois entendu, y compris parmi des proches "le prêtre est un bronzé!" (comprendre: le curé est d'origine africaine) . Il faudrait que la situation évolue, mais je ne sais pas ce que l'Eglise peut faire de simple et efficace.

xc 24/11/2015 14:07

Le FN n'a pas une conception singulière seulement de la fraternité, mais aussi du catholicisme. Dans la bouche de quelqu'un du FN, "religion catholique" est un oxymore. Pour le FN, le catholicisme n'est pas une religion, mais un marqueur d'identité. Pour un Catholique, avoir un "ami" comme cela dispense d'avoir des ennemis.