Vivre ensemble

Publié le par verel

Le plan affiché de Daesch est de pousser à des persécutions contre les musulmans européens, de maniée à ce que ces derniers se rallient à lui. On comprend que tous ceux qui prétendent lutter contre le terrorisme tout en stigmatisant les musulmans tombent directement dans le panneau : à nous, tous ensemble, d’être plus intelligents que cela.

Je voudrais saluer ici tous ces actes petits ou grands qui contribuent, dans le contexte particulier post attentats, à ce mieux vivre ensemble dans notre pays.

Je commencerai volontiers par celui qui m’a le plus ému : la famille d’une des victimes du 13 novembre, à Cherbourg, qui est allée à la rencontre de la communauté musulmane et a participé à la prière du vendredi.

Autre geste, plus anonyme, celui de ceux qui se spontanément présentés dans les centres de don du sang (dont une part non négligeable de nouveaux donneurs) au point que ces centres ont dû refuser du monde (le sang est périssable) ;

A Toulouse, plus de 15 000 personnes ont manifesté en silence contre les attentats de Paris.

Toujours à Toulouse, des étudiants musulmans ont posté une vidéo autour du slogan « nous sommes tous unis »

A Bordeaux, un imam local a dénoncé le djihadisme en soulignant que celui-ci s’en prend en premier lieu aux musulmans eux-mêmes et aux mosquées. Une marche inter religieuse a ensuite réuni plus de mille personnes, pour un parcours depuis la mosquée jusque la cathédrale, en passant par la synagogue.

Ailleurs, de jeunes adultes veulent surmonter leur peur pour montrer que la vie continue.

Pour conclure,cet entretien d’un spécialiste britannique à un journal suisse qui explique l’attirance que peuvent ressentir des jeunes pour le discours très simpliste des terroristes.

Commenter cet article

francis 26/11/2015 16:18

la stratégie de Daesh est peut-être aussi, comme jadis en Algérie, de faire peur aux musulmans intégrés dans la société, de les sommer de choisir leur camp en leur disant qu'ils ne seront à l'abri qu'en acceptant, au moins tacitement, le fanatisme et en en oubliant la barbarie.

Olivier Prévôt 26/11/2015 11:54

Bonjour, vous écrivez "à nous, tous ensemble..." Si je suis toujours un peu remué par vos arguments, exemples, j'ai aussi envie de vous dire qu'on ne peut pas "stigmatiser" ceux pour qui votre "vivre-ensemble" signifie vivre mal, ne pas vivre en paix, et dire après "tous ensemble". La fracture n'est pas seulement entre une frange de la population musulmane et le reste des Français, mais aussi entre Français. Vous leur dites quoi à ceux qui votent mal ? Qu'ils sont de mauvais chrétiens ? Ca suffit ?
Bien à vous.
Olivier