Mandat unique ?

Publié le par verel

Le Parti Socialiste est en train d’élaborer son programme pour 2007. Parmi des propositions saugrenues qui semblent montrer que ses dirigeants sont plus sensibles à une certaine idéologie anti-libérale qu’à la situation de notre pays, on trouve une idée intéressante, celle du mandat unique.

 

Ségolène Royal a d’ailleurs montré, lors du chat organisé par le Monde mardi 23 mai, sa grande maîtrise de la communication. Elle a en effet déclaré qu’en conformité avec cet élément du programme du PS, elle ne se représenterait pas aux élections législatives en 2007, pour renouveler son mandat pour la 5ème fois (elle le détient depuis 1988). Elle est en effet depuis 2004 présidente de la région Poitou Charente. On peut se demander pourquoi, si elle juge le mandat unique légitime, elle n’a pas abandonné son mandat législatif à ce moment là. Mais ne crachons pas sur les conversions qui vont dans le bon sens !

 

Probablement espère t’elle, au vu des sondages actuels, pouvoir conquérir et remporter un mandat beaucoup plus prestigieux, celui de présidente de la République.

 

Si elle échoue et qu’elle perd son siège régional aux prochaines échéances, elle se trouvera, comme tous les anciens élus, sans allocation chômage. Dans son cas, ce ne sera pas un problème : bien qu’ayant fait toute sa carrière depuis sa sortie de l’ENA en politique (comme conseillère à l’Elysée puis comme député ou ministre), elle appartient encore à la fonction publique !

 

Son cas parmi d’autres, illustre le déséquilibre qui existe entre élus issus de la fonction publique et ceux issus du secteur privé. Il explique en partie la domination des énarques, à droite comme à gauche, dans les équipes dirigeantes des partis.

 

J’avais développé certaines de ces idées dans les articles récents sur la démocratie. J’ai trouvé ici des propositions concrètes sur le sujet.

Publié dans Organisation de l'Etat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

verel 30/05/2006 22:33

Je ne crois pas que l'UMP ait choisi le mandat unique et Sarkozy tient vraiment le pompon dans ce domaine
Maintenant, est ce que cette promesse sera tenue
Il serait facile pour le PS de proposer un projet de loi sur le sujet et de voir si la droite ose le refuser
Ou de signer la proposition de loi de C BLanc!
Sur Ségolène, voir l'excellent article de Versac: http://vanb.typepad.com/versac/2006/05/sgolne_un_point.html#comments

brigetoun 30/05/2006 12:42

c'est pourquoi il avait été prévu, et j'espère que c'est dans le projet un statut de l'élu, permettant une mixité plus grande

marc d Héré 30/05/2006 09:58

Le mandat unique fait aujourd'hui partie de tous les programmes ou à peu près ....C'est dans l'air du temps et c'est une bonne mesure. Mais on ne peut se contenter de ne proposer que cela.... 

Authueil 30/05/2006 09:46

L'annonce de Marie-Ségolène est un pur calcul, en rien une conversion au non cumul. Si cela avait été le cas, elle aurait démissionné en 2004.
Les législatives sont juste après les présidentielles. Si elle est élue, elle n'a plus besoin de son mandat de député. Si elle est battue, aura-t-elle le punch d'aller immédiatement derrière aux législatives ? pas sûr. De plus, la situation des deux Sèvres est délicate, car si un redécoupage de circonscription intervient, ce département perd un siège du fait d'une diminution de la population.
Vu son niveau, elle pourra toujouirs, soit se réfugier au Sénat, soit faire comme Jack Lang et Elisabeth Guigou, se trouver un autre nid douillet (de préférence pas trop loin de Paris)