République des blogs

Publié le par verel

Ce soir avait lieu la deuxième édition de la république des blogs, à Paris. Par rapport à la première édition fort sympathique, des changements notables. D’abord  l’organisateur était venue sans son épouse, pourtant virtuose blogueuse. Mais elle s’en était excusée à l’avance. Et puis, les politiques avaient senti l’occasion à ne pas manquer : Dominique Voynet et François Bayrou sont passés, mais on sentait aussi la présence des hommes de l’UMP et on pouvait apercevoir un tee shirt du PS. Il y avait aussi des professionnels du blog, forces caméras et interviews. Bref, tentative de récupération tout azimut.

 

Il y avait aussi des vrais blogueurs. Comme la dernière fois, tout un tas que je ne connais pas (c’est dommage pour moi !). Mais aussi des amis de lieu commun : diners’room, Koz, Maître Eolas, Versac bien sur, Emmanuel Et  Phersu que je ne connaissais pas encore. Mais aussi Sindelaar, Authueil, Frédéric Rolin ou Petit Jardin. Et Laurent Guerby bien sur.

 

Dans ce monde hautement masculin, j’ai eu la chance de discuter un bon moment avec une jeune lectrice fort sympathique (elle a même bien voulu me faire croire qu’elle connaissait mon blog, je me suis bien gardé de creuser !), malgré un bruit important. Il faut dire que nous nous entassions dans le café quand nous étions sur la terrasse la dernière fois (mais pourquoi ne pas sortir ?).

 

J’ai aussi échangé quelques mots avec Eolas, toujours aussi cultivé, qui discutait avec un partisan des thèses les plus libérales. Ce dernier a un peu tenté de m’endoctriner, mais j’avoue être hermétique à ce genre de raisonnement.

 

J’ai aussi surpris la conversation entre un UDF et deux membres d’un blog collectif, Le premier parlant de C Blanc pour affirmer qu’il voulait mettre l’économie au cœur de la campagne. Je n’ai rien dit, mais je n’aurais jamais pensé à présenter ainsi les idées du député des Yvelines.

 

Authueil me trouvant en discussion avec un autre de ceux qu’il appelle les « blanquistes », je lui ai montré que nous étions plus nombreux qu’il ne l’imaginait. En réalité, il y avait au moins 5 blanquistes présents (des convaincus, tous anciens candidats en 2002, tous blogueurs). Sur moins de 50 présents à ce moment là, en fait, c’est nous qui étions venus en force ! 

Publié dans Organisation de l'Etat

Commenter cet article

Anna 02/10/2006 22:22

A la base les blanquistes c'étaient les partisans d'Auguste Blanqui, figure de la gauche du 19e siècle, qui a combattu la monarchie puis Napoléon III.
Il était socialiste et communiste (à l'époque c'était pareil). C'est lui l'inventeur du slogan "Ni dieu ni maître", repris depuis par des anarchistes.
Voilà, c'était pour info !
 

Verel 01/10/2006 20:24

A Juliette
1) Il me semble que l'accès à la république des blogs est ouvert à tous, je ne vois pas en quoi ce serait le rendez vous des "élites blogeuses" si ce terme a un sens
2) Pour en avoir rentrer un certain nombre à l'occasion de tractage, je peux vous affirmer que beaucoup de salariés de la RATP ou d'Air France ont une excellente opinion de Christain Blanc

Juliette 01/10/2006 19:49

Je pense que se constitue déjà une "élite" des blogueurs qui, à l'instar de nos "élites" politiques médiatiques et économiques, se coupe de plus en plus de la blogosphère réelle. Une sorte de phénomène naturelle en quelque sorte...Meilleur exemple de cette "élite" des blogs : Loïc le Meur, le sarko-libéral. Il est invité par le système, il est adulé par le système, parce que son blog est totalement intégré au système, qu'il ne le dérange pas le moins du monde.La république des blogs est le rdv des élites blogueuses, cela ne m'étonne pas du tout qu'elle vénère Christian Blanc, le libéral plus classique que lui tu meurs, mais que l'élite tout court vénère.
Juliette
www.levraidebat.com

Verel 29/09/2006 00:22

Les blanquistes? C'est le nom qu'a donné ce soir là Authueil aux partisans de Christian Blanc
Mais ce n'est à vrai dire pas un nom que nous nous donnons entre nous

abadinte 28/09/2006 23:23

Hmmm, c'est quoi les Blanquistes?
Maître Eolas était présent? Dommage! J'aurais bien aimé voir à quoi ressemble le maître du barreau.

Eric 28/09/2006 18:41

"A Eric: vu l'importance relative d'Energies 2007 au regard de l'UMP, le PS ou l'UDF, avoir 10% des présents (une partie n'ayant par ailleurs pas d'appartenance identifiée) c'est de la sur représentation!"Oui, bien! Mais c'est très bien.L'UDF aussi était sur-représentée à la république des blogs, ainsi que, semble-t-il, dans la blogosphère... (mais pas dans les médias, dit François Bayrou)

Verel 28/09/2006 16:45

A Eric: vu l'importance relative d'Energies 2007 au regard de l'UMP, le PS ou l'UDF, avoir 10% des présents (une partie n'ayant par ailleurs pas d'appartenance identifiée) c'est de la sur représentation!
A Fabien: c'est comme dans n'importe quel pince fesses: on peut suivre les vedettes ou pas , parler avec ceux qu'on connait déjà ou avec des nouveaux etc. En l'occurence, je me suis complétement désinteressé des vedettes et j'ai partagé mon temps moitié avec mes potes, moitié avec des gens que je découvrais

Fabien 28/09/2006 16:15

Cela donne quoi ce genre de soirée réellement ?C'est juste une simple rencontre ?Loïc Lemeur en parle aussi :http://www.loiclemeur.com/france/2006/09/thierry_se_dema.html

Eric 28/09/2006 12:33

"Sur moins de 50 présents à ce moment là, en fait, c’est nous qui étions venus en force !"Etant donné que chacun se regroupait en fonction de ses affinitiés, tout le monde a pu croire qu'il était venu en force!

Samski 28/09/2006 11:28

Effectivement les politiques avaient senti le vent. Mais question utilisation des blogs, on ne peut pas dire qu'ils aient dit des trucs particulièrement pertinents !!!