Dire oui au Maghreb

Publié le par verel

Comme d'habitude, la Chronique de l'économie, dans Le Monde de dimanche, offre un article passionnant d'Eric Le Boucher.

Sa thèse: pour que les pays du Maghreb (et la Turquie et les autres méditérrannées) fassent les énormes efforts de modernisation que les 15 ont exigés des pays de l'Est, il faut une carotte, et celle ci ne peut être que l'adhésion à l'Union!

Et d'ajouter que rien n'empêche de recommencer autour de l'axe franco allemend, une nouvelle construction!

Ce qui renvoie à la question de base sur ce que nous voulons de l'Europe. Il est sous entendu que cette Union ouverte au sud ne peut être identique à ce que dont révent les vrais pro européens : des Etats Unis d'Europe

 

Alors, devons nous faire de l'UE à 25 la base de cette future fédération et inventer un partenariat suffisamment ambitieux pour nos voisins du SUd

Ou comme le suggère Eric Le Boucher, élargir au Sud l'union actuelle et inventer un nouveau modèle de fédération avec les allemands et d'autres ?

J'étais pour la première solution. Est ce que le "non " au référendum ne nous incite pas à penser à la deuxième? (ce qui n'est certainement pas l'idée qu'en avaient les nonistes de droite et de gauche! )

Publié dans International

Commenter cet article

Sindelaar 11/10/2005 01:28

En effet, si l'UE est condamnée à rester un grand marché, l'intérêt de tous est qu'il soit le plus grand possible... Difficile de s'y résigner après avoir rêver pendant des années à une Europe politique, mais c'est sans doute la voie de la raison. C'est bien triste. D'autant que je ne vois pas quel dirigeant européen serait assez crétin pour faire confiance à une France qui dirait demain "il faut lancer un nouveau projet européen"